Publié dans EVERYDAY

POURQUOI PAS 3?

La question est posée là. Sur papier ou écran plutôt.

Elle est venue d’un coup, suite à une réflexion de la Paupiette:

« Moi je voudrais bien une petite soeur ».

Oui chéri, ça aurait été bien, mais non.

Non, non,non. Je ne veux plus d’enfants. J’en ai deux, beaux, plein de vie, souriants, adorables, bruyants et fatiguants.

En fait je ne me vois plus avec un bébé. C’est triste mais je crois que les nuits sans sommeil ont cassé la magie.

Ces nuits (maintenant que Mr Patate fait les siennes au bout de deux ans et demi quand même!) entre-coupées, courtes, mouvementées (j’ai cumulé six années avec ces nuits ) où tu as envie de pleurer de fatigue, d’incompréhension.

Les maux que tu dois deviner, a t-il mal au ventre? est-il fatigué (s’il dormirait la nuit…) a t-il froid? L’impuissance…

La fatigue, le fait d’être à part….si tu sais, dans les repas de familles, les soirées. Tu « t’absentes » pour donner le bibi, tenter d’endormir le bout de choux, ou pour tenter de calmer ses pleurs. Souvent j’allais un peu à part pour essayer d’endormir Mr Patate et lorsque je revenais les autres avaient finis leur repas , alors que moi je n’en était qu’à l’entrée.

Heureusement mes soeurs et ma mére prenaient souvent le relai lorsque l’on se voyait. Je pouvais souffler un peu.

Puis la grossesse avant tout. Autant j’ai adoré celle de la Paupiette: peu de nausée, pas de mal de dos, un vrai pur plaisir même pour l’accouchement (je suis peut-être un peu maso) où je me suis régalé malgrés la douleur et une sage femme incompétente.

Autant celle de Mr Patate fût pénible: nausée les six premiers mois, hernie ombelicale , rétention d’eau (je suis aller à la maternité en chaussons car mes pieds ne rentraient plus dans aucunes chaussures), sciatique….heureusement que j’ai aussi kiffer son accouchement!

Puis il y aurait déjà les deux petits à m’occuper en même temps! Je ne suis pas certaine d’avoir la patience et la douceur nécessaire pour faire face à un bébé et deux mi-grands. Comment vous faites parents de famille nombreuse pour donner l’attention qu’ils méritent à chacun alors qu’un bébé réclame toute votre attention et que la fatigue vous bouffe toute votre énergie? Comment vous faites pour qu’aucun ne se sente délaissé? Je vous tire mon chapeau!!!! car moi je ne crois pas que je saurais faire face.

Puis financiérement, déjà là à la fin du mois c’est limite alors à 5….

Et trois enfants voudrait dire nouvelle voiture, nouvelle maison, au moins trois chambres (donc plus onéreuse)….

Retomber dans l’attirail (que j’adorais ) poussette, sac à langer, bibis, couches, lait en poudre….quand tu vas quelques part on dirait que tu pars en vacances 😉

Non je préfère profiter de mes petits grands, de nos moments en pouvant leur donner l’attention dont je dispose. Profiter de leur joie de vivre, de les voir grandir, évoluer avec eux comme on le fait depuis le début.

On est bien tous les quatre, même si l’Homme rêve d’avoir une fille (lui veut un autre enfant dans l’avenir) et j’avoue que moi aussi….mais non. On est bien là, et lorsqu’ils seront plus grands, quand on aura enfin du temps à nous, pour moi, je ne pense pas que je voudrais à nouveau avoir un bébé.

Je profiterais des bébés que feront mes soeurs, l’avantage de tenir un bébé dans ses bras,le sentir, l’aimer, sans les « à cotés ».

On verra, peut-être qu’une envie soudaine viendra, que le besoin d’être le monde d’un tout pti bout reviendra, mais je ne pense pas, pour le moment ce n’est pas le cas.

Et toi, combien d’enfants veux tu ? ?

Publicités