Publié dans EVERYDAY

Maman reprend goût à la cuisine

À 14 ans je suis rentré dans un lycée professionnel pour faire un BEP hotellerie restauration. Oh, ce n’était pas ma décision, moi je voulais être coiffeuse, mais comme je m’étais plus amusé que ce que je n’avais travaillé l’année de ma 3eme je n’ai pas été admise.

Bref me restait les choix « de secours » ceux où il restait des places: Bioservice ou Hôtellerie. Le choix était vite fait.

Je n’étais pas emballer du tout mais pas le choix.
J’ai donc passé mon BEP.  2ans d’hôtellerie. La 2eme année en option cuisine. Donc par définition je devrais bien cuisiner et aimer ça. ..

Sauf que ça m’a dégoûté en fait. La pression des cuisines de restaurant  (on travaillait dans un resto d’application ), le fait de ne pas savoir du tout cuisiner avant ça, le fait de ne pas me sentir à ma place…..À la fin des deux années j’ai obtenu mon BEP mais je savais une chose: je nous voulais plus jamais faire de restauration.

Nous voilà bien, un diplôme en poche qui ne me servira jamais (Sauf plus tard pour des extras de serveuse). On m’a proposé des emplois et stages en cuisine: j’ai refusé.  Je bloquais, l’idée même de cuisiner me faisait paniquer, stresser.

Lorsque l’Homme et moi nous nous sommes mis en ménage nous allions manger souvent chez mes parents, je ne me sentais pas capable de faire autre chose que des pâtes et encore..lorsqu’elles n’étaient pas trop cuite. J’étais nul en cuisine et je n’avais pas envie d’être bonne en vrai.

Pourtant la cuisine c’est de famille ! Ma maman est pâtissière et très bonne cuisinière on mangeait des plats fait maison delicieux. Mon grand père nous préparait un délicieux Couscous dont il avait le secret, et ma grand mère est la reine de la choucroute, du gâteau de semoule et des crêpes.

Petit à petit j’étais bien obligé de m’y mettre. Des plats faciles, pas de recettes ardues.

J’ai découvert que j’étais une pro de la tarte au citron, mon grand père me la demandait très souvent.

Puis la Paupiette est né et hors de question que mon fils mange mal, pour lui j’avais envie de faire de bonnes petites purées. Je me suis mise à faire des gâteaux, souvent, muffin, cookies,  marbrés….ils étaient beaux et bons et je me régalais à les préparer.

Mais toujours pas au top niveau salé….
Il y a deux ans après la naissance de Mr Patate,  je m’y suis remise, inconsciemment,  un peu plus.
Pour les petits,  pour l’Homme , pour moi.

Comme cadeau de mariage je me suis offert un Cookeo , moi!

Aujourd’hui j’ai apprivoisé la bête, je cuisine avec lui beaucoup, tous les jours, sans lui aussi. Je prépare des plats en sauce, des gratins, des plats qui doivent marinés parfois….Je prévois mes menus de la semaine, on ne mange plus que des pâtes. On mange varié mais surtout: Je souris.

Je suis contente de préparer un bon pti plat, d’aller au marché chercher les ingrédients,  de sentir la bonne odeur qui embaume la maison. Je suis détendue, je reprend plaisir à cuisiner, je passe mes mercredis et dimanches à faire des gâteaux avec les enfants. Je lis des magazines de cuisine  (!!!) . Et j’ose même me vanter de faire un très bon couscous et un cheesecake à tomber. Je prends le temps d’essayer de faire un quelque chose de bon. C’est parfois rater et ça me gonfle mais c’est souvent réussi et ça me fait plaisir !

Je reprends goût à la cuisine petit à petit, doucement, seule derrière mes fourneaux ou accompagné de mon Cookeo, mais avec le sourire.

Publicités

4 commentaires sur « Maman reprend goût à la cuisine »

  1. Je suis comme toi, autant le sucré, j’adore cuisiner ça , autant le salé ne m’intéresse en rien.
    Je bave sur le cookeo depuis quelques semaines.

  2. Je me retrouve vraiment dans votre article.
    J’étais intéressée par la cuisine étant plus jeune et j’ai, au cours de mes études, eu des cours de cuisine avec un prof cuisinier donc. Horrible!!! J’ai détesté. Trop de pression pour que ça soit parfait (il a du oublier qu’on était débutant et que ça ne serait pas notre métier!). Ca m’a dégoûtée de la cuisine. Je m’y remets doucement depuis que je vis en couple, et j’ai vraiment envie de faire de bonnes choses pour mon P’tit Loup!
    Mon mari m’a offert le Masterchef de Moulinex, et j’entends de plus en plus parler du cookéo et du companion! Je vais attendre que les prix baissent un peu! 😉
    En tout cas, un grand merci pour votre article, je me sens moins seule, ça me donne espoir!

    1. Merci pour votre commentaire qui me va droit au coeur! Je me sens moins seule 😉 l’envie et le plaisir reviennent petit à petit mais c’est vrai que c’est difficile…. Comme vous dites s’ils mettaient moins la pression dans les lycées peut être que certains ne perdraient pas ce plaisir. …Je rêve du Companion également 🙂 mais on va attendre un peu le Cookeo est déjà formidables ! !!! Belle soirée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s